Histoire de plat : La pizza

Histoire de plat : La pizza - Les carnets de Julie
Entre la fin du XIXe et le début du XXe, 26 millions d'Italiens poussés par la faim s'expatrient à travers le monde et notamment à Marseille ou New-York et son quartier de Little Italie

Les émigrés napolitains apportent leur boite à pizza à l’usine, la gardant au chaud sur les radiateurs. Les Américains, eux ne veulent pas de saveurs trop fortes, ils adaptent la pizza en forçant sur le fromage. A l'époque, la pizza se vend dans la rue, pliée en portefeuille, elle se mange en marchant.

Il faut attendre les années 40 pour qu'elle devienne un plat principal. Voici venue la Chicago Style Pizza, une sorte de pie, avec une série de couches d'ingrédients, notamment de la viande. Trop épaisse, elle ne peut plus être cuite rapidement au feu de bois.

Elle s'industrialise. Et ouvre la voie à son futur développement en fast-food.
Aujourd’hui on consomme 30 milliards de pizzas sur terre tous les ans.
Avec de fortes pointes en France, 10 kilos en moyenne par habitant tous les ans,
13 aux Etats-Unis, alors que les Italiens n'en grignotent que cinq kilos annuels.

Et sachez que Nino’s restaurant à New York propose une pizza garnie de 6 sortes de caviars et de chair de homard pour la somme de 1000 dollars.

La pizza, plat universel donc !



Retour